Week-end orageux du 28 au 30 mai 2016

Un flux de sud-ouest instable perdure depuis le milieu de semaine, apportant enfin une douceur printanière mais également un risque orageux. Ce flux est piloté par une dépression située sur le proche Atlantique, autour de laquelle tourne un fort courant jet qui passe par l’Espagne. En contournant une dorsale anticyclonique située sur la Méditerranée, et en butant vers les hautes pressions plus à l’est, ce jet va se “briser” au-dessus de la France et créer du dynamisme qui va instabiliser fortement l’atmosphère. On voit bien sur le panel ci-dessous le creusement d’une petite dépression sur la France au cours de la journée de samedi, qui va migrer vers le nord-est et se trouver bloquée par des hautes pressions scandinaves les jours suivants.

Evolution de la situation synoptique de 12h en 12h de samedi 28 02h locales à lundi 30 12h locales
Evolution de la situation synoptique de 12h en 12h de samedi 28 02h locales à lundi 30 12h locales

C’est donc un temps orageux qui nous attend au cours du week-end, et le bloquage favorisera un retour d’est lundi qui risque de rendre la journée assez maussade de la Normandie au Nord et des averses ailleurs. L’évolution future serait en goutte froide à partir de mardi, ce qui augure une persistance d’un temps instable et des températures un peu plus fraîches jusqu’au moins en milieu de semaine prochaine.

Pour samedi 28, on retrouvera un temps printanier avec des températures de l’ordre de 23°C, assez lourd. Les remontées humides du sud-ouest pourront sporadiquement évoluer en cumulus et ondées pré-orageuses en matinée. En fin de matinée ou début d’après midi, la dynamique devrait se mettre progressivement en place avec la destructuration du jet et la constitution de convergences au sol. Des orages pourront alors éclater sporadiquement. Tout cela devrait être assez bien phasés vers 17h, où les orages devraient commencer à éclater sur la région centre, voire un peu avant dans les départements les plus au sud. Le pic orageux se situera donc entre 17h et 23h pour le Loir-et-Cher. Les orages pourront être assez forts compte tenu d’une instabilité assez élevée entre 1200 et 1500J/kg, qui pourra évoluer jusqu’à plus de 2000J/kg en soirée. Les régions plus à l’est atteindront parfois 2400J/kg.

Pour dimanche, l’instabilité subsistera en raison d’apports d’air frais par le flanc ouest de la dépression qui aura migré vers la Belgique. Cela génèrera des convergences susceptibles de déclencher des orages un peu partout au cours de l’après-midi. Ces orages seront plus modérés.

Quand à lundi, la perturbation sera mature et les régions de la normandie au Nord-Pas-de-Calais devraient se trouver sous un retour d’occlusion. Plus au sud, et donc en Loir-et-Cher, c’est une situation de traine instable qui dominera avec de nombreuses averses.

Les jours suivants, la dépresion évoluera sûrement en goutte froide mais on aura l’occasion d’en reparler sur twitter.

Cette prévision est réalisée avec les données de modèles GFS, WRF et AROME de ce vendredi 27 mai 12z.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *