Accueil Climatologie Septembre 2014 : vers une belle arrière-saison ?


Septembre 2014 : vers une belle arrière-saison ?


Depuis l’article de la semaine dernière concernant l’été pourri 2014 , les modèles ont un peu tourné et la fiabilité s’est améliorée sur septembre. La tendance que l’on pressentait concernant une amélioration en toute fin de mois semble se confirmer, une belle dorsale anticyclonique se formant vers le 27 permettant un flux de sud-ouest plus chaud mais perturbé. Cette amélioration serait donc de courte durée, mais inaugure le grand retour de températures plus estivales, ou du moins de saison.

Durant la première décade de septembre, ce type de flux plus chaud mais variable devrait dominer, donnant donc de belles périodes de beau temps entrecoupées de perturbations plus ou moins marquées, pouvant sans doute donner des orages. Ces perturbations concerneraient la majorité des régions.

Lors de la seconde décade, le temps redeviendrait plus anticyclonique, avec l’établissement d’une dorsale anticyclonique par l’ouest. Mais les conditions seront disparates dans le pays. Si l’ouest du pays devrait bénéficier de conditions douces voire chaudes et sèches, l’est serait davantage sous l’influence d’un flux de nord frais, souvent nuageux et parfois légèrement perturbé, du moins jusqu’au 15.

A partir du 15, l’anticyclone serait franchement plus marqué sur l’ensemble du pays, avec un flux plus sec orienté majoritairement à l’est, ce qui laisse espérer une période plutôt agréable et ensoleillée. Seul l’est et les reliefs des Alpes pourraient avoir un temps plus mitigé dans cette période, les perturbations qui s’enfoncent dans Europe de l’est pouvant influencer ces régions. Cette période pourrait durer jusque vers le 25.

Les conditions en fin de mois sont plus incertaines, on s’orienterait plutôt vers un marais barométrique, c’est-à-dire un temps calme dans des pressions assez élevées mais sans flux réellement marqué. Le temps resterais globalement beau, mais en raison de la “molesse” de l’anticyclone, des perturbations ou gouttes froides pourraient passer, ce qui serait normal pour la saison. L’ouest du pays pourrait donc être concerné par quelques perturbations.

Au global, on pourrait retrouver une période assez humide en début de mois, puis une autre en fin de mois cantonnée dans l’ouest. On pourrait donc totaliser de légers excédents pluviométriques, notamment dans la moitié ouest. Côté températures, on oscillerais autour des normales saisonnières, aucun qu’aucun excédent ne se dégageant réellement, mis à part un très léger déficit dans la moitié sud, assez disparate.