Accueil Climatologie Bilan météo de l’année 2012


Bilan météo de l’année 2012


On s’inquiétait en début d’année de la sécheresse à venir du printemps, mais celle-ci n’aura pas tenu bien longtemps car cette année aura été particulièrement pluvieuse et maussade. Je vous propose une retrospective mois par mois de la météo blaisoise de 2012 ainsi que les chiffres de ma station météo.

Janvier
Le mois de janvier fut un mois plutôt doux et sec dans l’ensemble, avec quelques perturbations et coups de vent en son début. Les températures moyennes furent supérieures de pratiquement trois degrés aux normales mensuelles. Côté pluviosité, on n’aura comptabilisé que la moitié de ce qui est attendu sur un mois de janvier. La fin du mois marquera toutefois un tournant à cette douceur, avec l’arrivée d’une vague de froid le 28 janvier après des giboulées (voir photos).

Février
On se souviendra un moment de ce début de mois de février en raison de cette vague de froid exceptionnelle. En particulier cette journée du 5 février et ses chutes de neige importantes (voir photos). Mais également ces froids remarquables, notamment le 7 février avec -12.1°C enregistré à ma station. Cette vague de froid aura duré une quinzaine de jours, permettant à la Loire de geler partiellement en charriant des blocs de glace (voir photos). Cette vague de froid s’est terminée le 13 février. Ce mois de février aura naturellement été le mois le plus froid (-4°C), mais aussi le plus sec de l’année avec seulement 6.2mm, fonte des neiges comprise.

Mars
Le mois de mars aura été le troisième mois le plus sec de l’année avec à peine 9 mm. En revanche, il aura été agréable dans son ensemble, avec une très belle douceur dans sa seconde moitié, caractérisée par un ensoleillement généreux voire record. Cette douceur se caractérise par un bon degré au-dessus des normales de saison.

Avril
En avril, ne te découvres pas d’un fil nous dit le dicton. Cela s’est plutôt bien vérifié cette année, puisque le mois aura été globalement frais d’en moyenne deux degrés. Cela aura été également un mois assez perturbé, puisque les précipitations étaient au rendez-vous et pas très éloignées des normales.

Mai
Nous n’avons pas été très gâtés pour le mois des jours fériés, puisqu’il y aura eu de la pluie les 1er et 8 mai. Le temps très variable de ce mois laissera en effet peu de répit (voir photos). Mais en fin de compte, au bilan, ce mois de mai aura été parfaitement dans les normales en tout point.

Juin
Ce fut le mois des orages et du mauvais temps. Entre les 2 et 3 juin, suite à un bref coup de chaleur, une vague d’orages assez virulente passera (voir photos). Puis nous auront affaire à de nombreux passages perturbés, dont nous retiendront l’affreuse journée du 16 juin et ses 17 mm (voir article). Puis le 18 juin re-belotte avec des orages apportant 14 mm de pluie, voire bien plus localement, occasionnant des dégâts dans les champs (voir photos), puis de nouveau le 21 juin (voir article). Au final, ce mois de juin sera très largement excédentaire (+122%) avec un total de 93 mm.

Juillet
Encore un mois bien maussade. Une vague orageuse aura touché le département dans la nuit des 7 et 8 juillet (voir article), puis les journées pluvieuses et maussades se sont enchainées, la faute à un régime d’ouest (voir article). On comptabilisera en particulier 20 mm le 13 juillet, donnant lieu à l’annulation de nombreux feux d’artifices. C’est sans surprise que ce mois aura été plutôt frais et proche d’un mois de mai (-2°C), et humide puisqu’en excédent de 40% environ.

Août
Le mois d’août se rattrapera puisqu’il aura été le deuxième mois le plus sec de l’année (moins de 9 mm) soit 80% de moins. Il sera marqué par une vague de chaleur très intense les 18 et 19, avec respectivement 37.1°C et 36.9°C enregistrés à ma station. On notera également quelques passages orageux (voir photos). Côté températures, malgré cette courte canicule, le mois sera globalement dans les normes.

Septembre
Ce sera le retour d’un temps plus perturbé et frais en ce mois de septembre, phénomène plus marqué dans la seconde quinzaine à partir du 21. Notons encore un petit passage orageux le 23 septembre (voir photo). Les températures auront donc été inférieures de près de 2 degrés en moyenne. Quand à la pluie, on reste malgré tout avec un déficit de 30% sur l’ensemble du mois.

Octobre
Octobre est normalement le mois le plus arrosé de l’année, 2012 ne nous aura pas fait mentir sur ce point avec 135 mm soit +60%. On retiendra la journée du 14 octobre avec 34 mm en 24h, ou encore les 8 et 11 avec respectivement 20.7 et 19.7mm. Mais côté températures, ce mois aura été dans les normes au degré près !

Novembre
On l’appelle Brumaire dans le désuet calendrier républicain. Cette année il n’aura pas failli à sa réputation, résultat des anticyclones sur des terres gorgées d’humidité (voir article). Ce mois de novembre fut donc plutôt maussade, mais finalement pas si humide que ça (pratiquement -50%). Il sera en revanche parfaitement dans les normes côté températures.

Décembre
C’est la douceur qui caractérisera ce mois de décembre. Cette douceur dûe à un temps très perturbé contraste avec le froid intense et persistant en Europe de l’Est. Noël s’est donc passé au balcon, mais avec des averses encore une fois très fréquentes (voir photos). On peut constater sur les graphiques ci-dessous que la fin d’année aura été très douce et largement au-dessus des normales. Côté pluie, ce fut encore un mois très arrosé avec plus de 20% en plus par rapport aux normales.

Les chiffres

Relevés température et précipitations 2012 - Blois Nord
Relevés température et précipitations 2012 – Blois Nord
Ecarts à la normale des températures à Blois
Ecarts à la normale des températures – Blois Nord
Pluviosité, températures moyenne, mini et maxi mensuelles.
Pluviosité, températures moyenne, mini et maxi mensuelles. – Blois Nord

En fin de compte, malgré un déficit pluviométrique très net en début d’année, le retard a été quasiment rattrapé pour rentrer dans les normales annuelles, malgré encore un petit 9% de déficit. C’est pourquoi 2012 nous aura laissé ce sentiment d’année très maussade, puisque les pluies ont été inégalement réparties sur deux trimestres : entre mai et juillet, avec les gâchis de week-end et jours de congés que l’on sait, et entre octobre et décembre, chaque trimestre représentant environ 1/3 des normales annuelles. Mais sur le total de l’année ces six mois représentent les 3/4 des pluies, alors forcément cela se voit !

Côté températures, celles-ci auront été marquées par quelques extrèmes en février et en août, mais sur la moyenne il n’y a qu’un tout petit écart. La moyenne est en effet inférieure de seulement 0.3°C aux normales, ce qui en fait une année tout-à-fait ordinaire, à comparer à 2011 qui fut plus chaude de 1.2°C. Cette différence est imputable à un ensoleillement irrégulier et déficitaire pendant les nombreuses périodes de pluie.