Episode de chaleurs et d’orages à Blois du 25 au 28 juin 2011

Voici comme promis l’analyse détaillée sur l’épisode de fortes chaleurs du 25 au 28 juin 2011, qui s’est terminé par un épisode orageux. L’analyse est centrée sur le temps dans les environs de Blois.

Après une période de temps frais, un anticyclone se met en place dès le samedi 25 juin et draine un courant d’air chaud en provenance du Sahara, air qui transite par l’Espagne. Associé à un contexte dynamique fortement subsident, le temps est alors très ensoleillé. De plus, la subsidence est à l’origine d’une forte inversion au-dessus de la couche limite qui agit comme un couvercle infranchissable et bloque tout mélange turbulent avec l’air plus frais d’altitude, ainsi que toute convection profonde (orages de chaleur). Aucun refroidissement n’est donc possible : les conditions sont donc réunies pour que les températures montent très rapidement et très fortement.

Flux d'air chaud remontant du Sahara samedi 25 juin 2011
Flux d’air chaud (Theta-E) qui remonte du Sahara le samedi 27 juin 2011. Source Meteociel.

Le samedi 25 juin aura été une journée de transition où les températures maximales n’ont atteint que 27.7°C, mais dès le dimanche on avait franchi les 33°C. Le pire restait encore à venir le lundi 27, où la chaleur a battu bien des records, avec 37.4°C à la station de Blois  (on pouvait relever 38°C en ville). Ce temps devenait particulièrement difficile à supporter (ressenti de 39°C), d’autant que la nuit n’aura pas apporté la moindre fraicheur, en raison d’un faible vent notemment. Les minimales du mardi 28 juin auront donc été de 21.6°C, et la température a remonté de nouveau à 32.7°C dans l’après-midi.

Coupe de theta-e centrée sur Blois montrant le couvercle de chaleur.
Vue en coupe de l’atmosphère montrant la couche d’air très chaud au niveau du sol lundi soir. Blois se situe vers le milieu. Source Meteociel.

Pendant que l’on recherchait désespérément un peu de fraicheur lundi, un système dépressionnaire situé au sud de l’Islande a creusé un thalweg sur l’Atlantique. Celui-ci sera à l’origine d’un front froid bien marqué avec près de 15 degrés de différence sur quelques centaines de kilomètres. Ce front froid était voué à arriver sur la France mardi, sur une surface particulièrement chaude et un profil d’air très instable. Orages violents en perspective.

CAPE prévue mardi 28 juin 2011
Prévision de la CAPE pour mardi 18 juin à 17h00. Source meteociel.

Dès le lundi matin, en raison d’une petite dépression de surface qui traversera le pays, des orages ont éclaté sur la Bretagne et l’Ouest de la France, et sont remontés vers le nord par la normandie. Dans la nuit de lundi à mardi, un MCS a remonté des pays de la Loire jusque dans le nord. Ce MCS n’aura affecté que l’extrème nord-ouest du Loir-et-Cher, mais des cellules périphériques se sont développées dans le blaisois vers 3h00 du matin. Elles ne donneront à Blois que des éclairs et coups de tonnerre lointain, des rafales de vent et quelques gouttes d’eau. Elles se sont déplacées en suivant la Loire et ont remonté jusqu’à l’Orléanais avant de rejoindre la masse du MCS sur le bassin parisien et de remonter vers le Nord. D’après des témoignages, elles étaient particulièrement électriques et pluvieuses.

Orages Blois nuit du 27 au 28 juin 2011.
Echo radar des cellules en formation sur le Blaisois mardi à 3h30, juste au sud-est de la masse du MCS. Source meteox.

Le mardi 28 juin après-midi aura été ponctué de nombreux nuages pré-orageux, des altocumulus flocus ou altocumulus castellanus à l’approche du front. Ils sont le signe d’une ligne de convergence des vents qui organise un début de convection dans l’air instable à l’avant du frond froid. Cette ligne d’étendait de la limite ouest de L’Eure jusqu’au sud-ouest du Cantal en début d’après midi, avant de se décaler progressivement vers l’est et donner les premiers orages violents sur l’Allier, à partir de 16h00. Elle ébauchera également des cellules, ébauches d’une ligne de grains allant de l’Eure jusqu’au Loiret. Tout le long de cette ligne, les orage se sont organisés jusque tard dans la nuit à mesure qu’elle s’est décalée vers l’est. Les orages auront été particulièrement violents sur les régions qu’elle a traversé.

Front et ligne de grains mardi 28 juin 2011
Position prévue du front froid (ligne bleue) et localisation des lignes de grains orageuses actives à 17h00 (lignes noires). Source meteociel.

A l’arrière, vers 16h00 une autre ligne orageuse s’ébauche de la Vienne à la Sarthe. Cette ligne s’est développé au niveau du front froid, et a été annoncée par un refroidissement marqué des températures dès 16h00 : à 18h00 on avait perdu 4°C alors qu’il y avait plein soleil. Elle se décale progressivement vers l’est, et touchera le blaisois vers 19h30. Les orages y resteront modérés, constitués de petites cellules qui se régénèrent constamment, avant de rejoindre la masse de la ligne principale vers 22h00 dans la Seine et Marne et L’Yonne. Ce MCS violent continuera de sévir jusque tard dans la nuit en remontant vers le Nord-Est, en générant des cellules isolées à l’arrière.

Radar pluie Blois 28 juin 2011
Echo radar de 20h00 montrant la ligne de grains passant sur le blaisois, et la ligne d’orages sévissant sur l’Yonne et la Nièvre. Source meteox.

Impacts de foudre Blois 28 juin 2011
Impacts de foudre correspondants. Source Meteo Centre.

Et voici le bonus pour la fin, avec un joli coup de foudre en périphérie de la ville, probablement en forêt de Blois.

Eclair forêt de Blois 28 juin 2011
Eclair en direction de la forêt de Blois dans une petite cellule que l’on repère à son rideau de pluie. Cliquez pour agrandir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *